À la découverte de Castille y Leon

Nous avons quitté le Pays basque jeudi sous la pluie à Béhobie pour rouler vers San Sébastien, découvrir ses 3 plages en bord de ville et y passer la nuit.

Le lendemain, un train nous a mené jusqu'à burgos; où le voyage à vraiment commencé après une nuit avec des pèlerins de St Jacques très cosmopolites.

Depuis, nous avons trouvé notre chemin et suivi "el Camino d'El Cid". C'est fort agréable car les indications sont claires; les routes très calmes et les conducteurs espagnols, très prévenants.

Nous avons eu de la pluie, un peu froid aussi sur les plateaux. Depuis 2 jours, le soleil est bien présent, mais entre 1000 et 1380m, le thermomètre ne monte pas plus facilement que nos montures. Il semble qu'il y ait eu beaucoup d'eau car le Duero est souvent en crue.

Nous passons dans tous les "Pueblos",même abandonnés ou presque et découvrons ces villages aux murs de briques de terre, appelé, Adobe.

Ce jour, à 1380m nous avons laissé la "Castille y Leon" pour passer en "Castilla-La Mancha".

Peu de rencontres, mais le 1er fut un randonneur du Poitou qui connaissait bien le pays, également un cyclo allemand (65 ans), parlant parfaitement le francais et qui  voyageait léger vers Salamanque.

Pour se faire comprendre, c'est difficile...