Impressions de voyage

Nos réflexions sur ce bref voyage...

Le tandem

Ce fut un bon test pour le tandem malgré ce problème de casse de rayons qui sera bientôt résolu, croisons les doigts !


Sans vouloir faire plus vite, nous constatons que la moyenne de 15km/h sur une journée est tout à fait dans nos forces et nous terminons, même après 100km, sans trop de fatigue.

Bien sûr dans les côtes, l'escalade se fait au ralenti, nous devons encore nous synchroniser pour le passage des vitesses et les reprises.

Martine, la navigatrice, a apprécié d'être toujours la première, souvent regardée, voir enviée !

L'assistance de la navigatrice fut la bienvenue pour le pilote lors des montées et des moments nécessitant un peu plus de vitesse.

Le poids (29kg) emporté, ne devra pas augmenter, ou alors il faudra penser à la remorque.

On a aimé la facilité de montage/démontage des roues lors de la crevaison et des remplacements de rayons, avec les freins à disques et le moyeu de vitesses intégré.

Les rencontres

Nous avons dû répondre très souvent aux interrogations des autres cyclistes, très intéressés par la technique ou la nouveauté. Également pour les passants croisés de ci-de là.

Plusieurs enfants ont pu monter à la place de la navigatrice.

Beaucoup de questions sur son confort avec un pédalage à l'horizontal et des réflexions sur sa "zénitude" ! Peu d'encouragement pour le pilote, sniff !

Les découvertes

N'allez pas dans l'Indre, pour certain, il n'y a rien à voir !

Nous, nous avons apprécié les paysages traversés, que ce soit la Brenne ou la vallée de la Creuse, chère à George Sand.

Est-ce le peu de voyageurs qui favorise la gentillesse de l'accueil dans les petits commerces, restaurants et bistrots. Peut-être, ou l'effet "fin de saison" ?

J'allais oublier, les fromages de chèvre et le Chinon en passant ...

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Carole (jeudi, 02 octobre 2014 08:39)

    Bonjour, pendant votre voyage, Clément s'est bien perfectionné à faire du vélo, sans roulettes, en danseuse, et maitrise les freins. Qui sait peut être lui aussi prendra la route pour découvrir le monde? comme vous Patrick et Martine, qui avez beaucoup compter pour lui.

    Bonne réparation pour le vélo...

    A bientôt
    Carole